Supplique pour plonger à la plage de Sète

Mis en avant

Salut tout le monde !
Alors, parlons peu parlons bien. Enfin, essayons tout du moins, il semblerait que j’ai une certaine habitude à m’étendre plus qu’il n’en faut.
Je prends donc la plume numérique pour venir conter la sortie des jeunes marsouins, fraîchement  (11°C…) passé niveau 1 en cette belle session dans le su’de la France, la susnommé Fabregas.
Ne nous mentons pas, voilà bientôt deux mois que l’escapade s’est déroulée, et au vue de mon grand âge, la mémoire fait vite défaut. Je vais néanmoins essayer de relater au plus proche la vérité. Cela ne devrait pas poser de problème, car comme vous le savez, nous, dans le sud, on ne déforme jamais rien ! (Et puis j’en ai profité pour regarder la vidéo d’Agnès, de fort bonne qualité, qui m’a rafraîchi la mémoire.)
 
*****
 

[Dramont] Récit d’une épopée, enfin…

La déferlante essoreuse c’est abattu sur Dramont le temps d’un week-end.

Il a commencé tôt et fort dès le vendredi avec la plongée au crépuscule bien fournie en poissons et crustacés, des gros, des petits et même des moyens. Une fois rentré au port de POUSSAI et déséquipé, nous somme allez nous rassasier au Babbo restaurant situé un peu plus loin sur la route principale (à « la vrai droite » en sortant du camping). Le groupe des « vrais travailleurs » est arrivé avant que nous puissions l’accueillir aux tentes. Après les retrouvailles, l’installation des derniers arrivants tout le monde a pris la direction du couchage.

Le lendemain matin une fois levé (trop tôt pour certains), le petit déjeuné dans le ventre et les tentes fermés, nous sommes descendu au club vers 8h30. Et oui la plongée de nuit prévue pour la fin de journée demande des sacrifices. C’est loin sans enthousiasme que nous avons retrouvez le bateau et prit la direction du cite des Pyramides qui offrait un panorama différent de celui de la veille. A midi le Babbo était au pied de guerre pour nous servir un repas des plus copieux, comme à son habitude. Si Fred veux bien mettre 40€ pour les repas du Babbo ce n’est peut-être pas pour la qualité et la quantité mais sans doute pour la jeune serveuse suédoise Lisa.

Le repas pris certains ont trouvé le temps de faire une petite sieste jusqu’au rendez-vous de 14h au club.

Après la visite du site du petit canyon beaucoup attendaient la plongée de nuit et avaient donc décidé de ne pas s’attaquer à l’apéritif tout de suite, ce ne fut pas le cas de toute le monde et surtout une personne « hors catégorie » qui a attaquer le punch le matin au réveil. En tout cas ils ne sont pas restez seul bien longtemps car au grand regret le club a annulée la plongée de nuit. Et oui LauLau hélas c’est pas nous qu’on décide, sniff snif :'(  :'(

C’est donc l’âme en peine qu’on a eu le droit de participer à l’apéro plus tôt que prévue. Après 10 litres de punch, trois saucissons, quelques amuses gueules et pâtes en croûte une poignée de volontaires dévoués s’est mise à faire chauffer les BBQ, électriques je précise. Le détail est d’importance car le fusible de 10Ampère n’y a pas résisté. Heureusement que nous avions d’autres tentes pour faire chauffer la barbaque et surtout merci à la générosité inconditionnel de la tente 5 de s’être privé d’électricité pour le bien collectif, enfin surtout pour le frigo.
Une fois bien rassasié une excursion au Tiki bar c’est organisé mais une fois arrivé, qu’elle fut notre déception d’apprendre qu’il été privatisé pour un mariage. On a donc tout simplement retrouvé notre jolie serveuse suédoise pour l’ultime verre de la soirée avant de rentrer ce coucher.

Le lendemain matin personne n’a été malade sur le bateau ni au fond de l’eau sur le site de l’arche (ou la fenêtre), enfin presque… J’ai quand même entendu parler d’égrugeure d’estomac voir même de remontées…
Bien que ce ne fût pas prévu nous avons eu le droit de payer pour faire une plongée supplémentaire l’après-midi même si quasiment la moitié de l’effectif avait déserte, les derniers restants sont allés se promener au petit village pour la dernière du weekend.
Une fois la plongée fini il était temps de rentrer, il a donc fallu se mettre sur le chemin du retour mais nous avons emporté plein de beaux souvenirs de mérous, de barracudas, de posidonies, d’araignées de mer, de murènes, de crevettes, de langoustes, de flabellines et j’en passe.

Merci à l’organisateur, au DP, à la responsable de l’apéro et son adjoint, aux chauffeurs et à tout le monde pour ce week-end qui donne envie de plonger de nuit …  enfin quand c’est possible XD

Joris P.

 

La Ciotat, une histoire racontée par Peter

Le weekend a démarré comme d’habitude à E2V autour de 17h30 avec la distribution du materiel (merci à Jean-Pierre A pour son organisation et pour sa patience) et ensuite a commencé la cérémonie du chargement/déchargement des minibus jusqu’à finir par se mettre d’accord sur la configuration des gros sacs en bas, les petits en haut…Nous avons décollé autour de 18h00 dans nos 3 minibus et nous nous sommes arrêtés pour la (maintenant) traditionnelle escale pique-nique à Mornas.

Nous sommes arrivés au camping de Santa Gusta où nous avons trouvé beaucoup de place pour se garer, des chambres propres et sympas et terrasses donnant sur la mer ! Il y avait une brise douce et nous avons terminé la soirée par un apéro rapide, buvant des bières au moins aussi chaudes que l’air ambiant (la prochaine fois je crois qu’on prendra peut-être une glacière !).

Oh, merci à la personne qui nous a fait penser à prendre du PQ, très utile!

Lire la suite

La Ciotat, June 2016, a story told by Peter

The weekend started as usual at E2V at aorout 3 with the distribution of the equipment (thanks to Jean-Pierre A. for his organisation and patience) and so began the ceremony of loading and unloading the mini-busses before finally agreeing a configuration of heavy bags at the bottom etc. We set off sometime around 18h00 in 3 mini-busses and stopped for the (now) traditional picnic on the way at Mornas.

We arrived at the campsite Santa Gusta which had places to park, clean smart rooms and teracesses overlooking the sea! There was a warm breeze and we finished the evening with a short aperitif by drinking even warmer beer (I think next time we’ll take an Ice box perhaps!).

Oh, thanks to whoever reminded us about the toilet paper, very useful!

Lire la suite

Bormes les Mimosas, 3 jours de Pentecôte !

Pour ce weekend prolongé, 6 plongées sont au programme, départ depuis le club Aventure Bleue à Bormes-les-Mimosas. Malheureusement, weekend prolongé, bouchons assurés pour le minibus de 18h ! Après quelques escapades hors autoroute, on finit par arriver vers minuit. Les plus courageux veillent encore un peu pour le premier apéro du weekend, pour l’anniv de Sabine.

Dès le samedi matin, on se répartit sur deux bateaux : le Narkoz et le Tiki. Le Narkoz, super bateau flambant neuf d’Aventure Bleue, vraiment bien pensé pour les plongeurs. En plus il est équipé de turbine, bref pas d’hélice, et nous, les hélices, on n’aime pas ça… Une hélicophobie peut-être !
Vincent veille à maintenir l’ordre en tant que DP du TIki, pendant que Pierre s’occupe du Narkoz. Mer calme, visi excellente, eau à 25°C… heu 15°C, bon ça va quand même ! Les plongées se font autour de Port-Cros : pointe du Vaisseau et Gabinière pour le Tiki, Pointe de la Galère et Pointe du Vaisseau pour le Narkoz.

Lire la suite

Fabrégas, premières bulles 2016

Fabregas_2016_1

8 avril 2016, la pluie bat fort sur Grenoble et pourtant il faut se préparer pour notre premier week-end de plongée. Le chargement des 3 camions se fait sous la pluie sur le parking d’E2V. Ça en fait du matos ! Tâchons de se concentrer sur son matériel et de ne rien oublier : le détendeur, la stab, la combi… et la bouteille !

Une fois tous les camions chargés c’est pour de bon, nous partons pour nos premières bulles à Fabregas ! Le trajet va durer 4 heures alors on passe le temps en écoutant la radio ou la musique qu’on a pensé à emmener. Nous faisons une pause rapide sur l’aire de Mornas et nous arrivons au centre de vacances de Fabrégas dans la soirée où au moins il fait sec. La distribution des chambres a déjà été faite alors on prend possession des lieux. Nous discutons un peu à l’extérieur mais nous ne tardons pas beaucoup pour aller nous coucher. Demain, il va falloir assurer !

Pas de grasse mat’ ce matin, le petit déjeuner est servi à 7h45 et il faut préparer ses affaires pour être au club de plongée à 9h. A l’Hippocampe, nous retrouvons Géraldine et Jonathan qui connaissent l’ESSOR depuis bien des années. Le soleil a pointé et nous nous tortillons pour enfiler nos combinaisons alors autant dire qu’il ne fait pas froid.Il paraît que l’eau est à 13°C alors profitons de cette chaleur.

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA     DCIM100MEDIA

Lire la suite

Marseille Cap Croisette, un week-end d’octobre 2015

lundi 19 octobre 2015
22:10

« – Bon, ben les gars, c’est les nouveaux venus qui se collent au compte-rendu, ici c’est comme ça !… »

Sur cette invitation, nous nous sommes sentis soudainement très motivés pour écrire nos mémoires sur ce week end, je sais pas pourquoi…

En fait, c’est une bonne idée : ça va nous obliger à être très attentifs avec tout le monde, à recueillir plein d’infos. Pas mal, pour faire connaissance.

Première épreuve : repérer les noms, les prénoms, les surnoms, les sobriquets, et les coller sur un visage. Pas simple quand on vient d’arriver ; mais on va s’en sortir…

Lire la suite

Pouce en l’air pour Carry le Rouet

Répondent à l’appel de ce week end 20 plongeurs, initialement. A E2V, après récupération de stab‘ et détendeurs pour certains, une petite répartition des troupes et ça y est, le départ est lancé à 18H. Le trajet est musical et la conduite sportive (spéciale dédicace à toutes les barrières de péages !). Arrivée en début de soirée, découverte des chambres, petit apéro. Les plus chanceux auront même droit à une séance de prévention vidéo-ludique des risques de pincements corporels chez les lapins.

Lire la suite